Témoignages

Accueil > Témoignages > Victor, 35 ans

Victor, 35 ans

Après une reconversion professionnelle de chauffeur routier, j’allais signer un CDI avec une entreprise qui avait apprécié mon travail lors des stages, lorsque j’ai eu un accident de ski: coma, réanimation, rééducation à n’en plus finir et grosse déception lorsque je me suis rendu compte que ma vie n’allait plus être la même. Ca été 4 ans de galère !!!!

J’avais gardé contact avec le patron qui était venu me voir à l’hôpital et prenait régulièrement de mes nouvelles. Aussi je suis retourné le voir dès que j’ai pu pour savoir ce qui allait se passer . Il a été super avec moi.

Comme je ne pouvais plus envisager de travailler en tant que chauffeur, tout en discutant, il m’a amené à réfléchir sur un autre métier possible toujours dans ce milieu dans lequel je me sentais bien : et on a pointé magasinier sauf qu’il me fallait une formation.

Ayant la RQTH, grâce à une assistante sociale qui avait insisté, j’ai pris contact avec Cap Emploi qui m’a orienté sur le CRLC et ca m’a bien aidé pour travailler sur ce projet. On a trouvé un centre de formation pour handicapés qui proposait une formation d’aide-magasinier. On les a contactés. Je suis même allé les voir pour savoir où j’allais mettre les pieds. J’ai été très bien accueilli. On m’a tout expliqué. Quand je suis revenu au CRLC, on a fait un dossier d’entrée en CRP auprès de la CDAPH . J’ai été content car ma demande a été acceptée En fait, il y a d’abord eu 3 mois de préparatoire : c’est pour se remettre à niveau en maths et français et après ma formation a duré 8 mois avec des stages. Après j‘ai passé et réussi le CAP.

La formation n’a pas été facile tous les jours,à cause de mes problèmes de mémoire et de ma fatigue, mais grâce au soutien et à la compétence de l’équipe du Centre de formation je suis allé jusqu’au bout. J’ai même passé le permis cariste. Aujourd’hui, je suis content car j’ai un CDD qui, si tout se passe bien , peut se transformer en CDI.